Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Techniques d’inhalothérapie : un programme porteur d’avenir pour une carrière stimulante

Triangle icone
Triangle icone
Techniques d’inhalothérapie : un programme porteur d’avenir pour une carrière stimulante

Aspire à une carrière gratifiante, en première ligne des soins de santé

Tu es à la recherche d’un programme d’études à la fois stimulant et porteur d’avenir? Le programme Techniques d’inhalothérapie est fait pour toi! Cette formation te permettra d’acquérir les compétences nécessaires pour devenir un inhalothérapeute, un professionnel de la santé essentiel au bien-être des patients souffrant de troubles cardio-respiratoires.

Pourquoi choisir le programme Techniques d’inhalothérapie?

Deviens un acteur clé dans le domaine de la santé respiratoire : Les inhalothérapeutes jouent un rôle crucial dans le diagnostic, le traitement et la prise en charge des patients souffrant d’asthme, de bronchite chronique, de MPOC et d’autres maladies respiratoires.

Travaille dans des environnements dynamiques et variés : Les inhalothérapeutes sont appelés à travailler dans une multitude de milieux, tels que les hôpitaux, les cliniques médicales publiques et privés, les centres de réadaptation et les CLSC.

Fais une différence réelle dans la vie des gens : En aidant les patients à respirer plus facilement et à améliorer leur qualité de vie, tu auras un impact positif et durable sur leur santé.

Profite d’excellentes perspectives d’emploi : La demande pour les inhalothérapeutes est forte et croissante, tant au Québec qu’ailleurs au Canada.

As-tu vu notre publicité pour le programme d’inhalothérapie cette année? Nos étudiants ont eu bien du plaisir à participer au tournage et partager leur amour de leur programme!

Un programme complet et rigoureux

Le programme Techniques d’inhalothérapie t’offre une formation complète et rigoureuse qui te permettra d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer ta profession avec compétence et en toute sécurité. Tu apprendras notamment à:

  • Évaluer la fonction respiratoire des patients.
  • Administrer des médicaments par inhalation.
  • Utiliser et entretenir divers appareils d’inhalothérapie.
  • Assister l’anesthésiste en salle d’opération.
  • Manœuvrer les respirateurs dans les soins intensifs.
  • Assurer les transports inter-hospitaliers de la clientèle instable.
  • Administrer un support ventilatoire et de l’oxygénothérapie en néonatalogie et en pédiatrie.
  • Gérer la prise en charge respiratoire lors d’arrêt cardio-respiratoire.
  • Assister la clientèle avec trachéotomie
  • Éduquer et conseiller les patients sur la gestion de leurs troubles respiratoires.
  • Collaborer avec d’autres professionnels de la santé pour assurer des soins optimaux aux patients.

Une formation axée sur la pratique

Le programme Techniques d’inhalothérapie met l’accent sur l’apprentissage pratique. Dès la première session, tu mettras en application immédiatement les apprentissages théoriques vus en classe, dans nos laboratoires et salles de simulation équipés comme dans la vraie vie. Cela te permettra de mieux assimiler les notions et de développer tes compétences cliniques.

Tu auras également l’occasion de travailler avec des patients lors des stages et de te familiariser avec les réalités du terrain.

En quoi consiste une journée typique pour un inhalothérapeute?

La journée d’un inhalothérapeute peut varier grandement en fonction de son lieu de travail et de ses responsabilités spécifiques. Cependant, voici un aperçu général de ce à quoi ils peuvent s’attendre :

Tâches générales

Évaluation de l’état cardiorespiratoire des patients : Les inhalothérapeutes évaluent la fonction pulmonaire des patients à l’aide de divers tests, tels que la spirométrie, la pléthysmographie, l’évaluation de la diffusion, la provocation bronchique, l’auscultation et l’oxymétrie de pouls. Ils utilisent ces informations pour participer à l’établissement du diagnostic et élaborer un plan de traitement efficace.

Administration de traitements par inhalation : Les inhalothérapeutes administrent une variété de médicaments par inhalation, tels que des bronchodilatateurs, des corticostéroïdes et des antibiotiques. Ils peuvent également enseigner aux patients comment utiliser correctement les inhalateurs et autres dispositifs respiratoires, tels que les appareils de désencombrement bronchique et d’inspirométrie incitative.

Gestion de l’assistance ventilatoire : Les inhalothérapeutes gèrent les ventilateurs mécaniques et autres appareils participant à bonifier le tableau respiratoire des patients instables dans les soins intensifs. Ils surveillent également l’état des patients sous assistance ventilatoire, invasive et non-invasive, et apportent les ajustements nécessaires aux paramètres selon les données physiologiques de ceux-ci.

Éducation des patients: Les inhalothérapeutes éduquent les patients sur leurs maladies respiratoires et sur la façon de les gérer. Ils peuvent également fournir des conseils sur la façon de prévenir les problèmes respiratoires et de maintenir une bonne santé pulmonaire.

Gestion de l’oxygénothérapie : Les inhalothérapeutes sont responsable de fournir l’oxygène nécessaire, via le dispositif optimal, afin de permettre une récupération plus rapide lors d’une pathologie affectant la capacité fonctionnelle pulmonaire.

Assistance anesthésique : Les inhalothérapeutes sont toujours jumelés avec les anesthésistes dans les salles d’opérations, afin d’assister ceux-ci pour endormir les patients. Ils sont responsables des signes vitaux et de l’anesthésie des patients pendant les chirurgies. Ils participent aussi au réveil de ceux-ci après l’intervention.

Pendant leurs études, nos étudiants en inhalothérapie acquièrent des notions en anesthésie et jouent le rôle de l’anesthésiste chacun leur tour lors des cours pratiques, pour être bien préparé aux réalités d’une salle d’opérations.

Environnements de travail

Hôpitaux : Les inhalothérapeutes travaillent le plus souvent dans les hôpitaux, où ils s’occupent des patients dans divers services, tels que les soins intensifs, les soins généraux, l’urgence, le bloc opératoire, la physiologie respiratoire, la pédiatrie et la néonatalogie.

Cliniques : Certains inhalothérapeutes travaillent dans des cliniques ambulatoires, où ils dispensent des soins et de l’enseignement aux patients souffrant de maladies respiratoires chroniques telles que l’asthme et la MPOC. Les cliniques privées de dépistage d’apnée du sommeil et de vente d’équipement ventilatoire peuvent aussi être une option. Les inhalothérapeutes peuvent aussi travailler en assistance anesthésique dans des cliniques de chirurgies privées.

Soins à domicile : Les inhalothérapeutes peuvent également fournir des soins à domicile aux patients qui ont besoin d’oxygénothérapie à domicile ou d’un suivi systématique en lien avec une condition pulmonaire spécifique comme l’asthme sévère, la MPOC ou la fibrose.

Autres milieux : Les inhalothérapeutes peuvent également travailler dans d’autres milieux plus spécifiques, tels que les centres de réadaptation, les groupes de médecine de famille (GMF), l’Association pulmonaire du Québec (APQ), le réseau québécois d’éducation en santé respiratoire (RQESR). Certains inhalothérapeutes, un peu plus expérimentés, peuvent aussi se spécialiser pour effectuer des transports aériens avec des compagnies tel qu’AIRMEDIC.   

Heures de travail

La plupart des inhalothérapeutes travaillent à temps plein, selon des horaires de 35 à 40 heures par semaine. Certains inhalothérapeutes peuvent travailler des quarts de soir, de nuit et de fin de semaine.

Les heures de travail peuvent varier en fonction du lieu de travail.

Exigences en matière d’éducation et de formation

Pour devenir inhalothérapeute, il faut suivre un programme collégial et obtenir son diplôme d’études collégiales (DEC) en Techniques d’inhalothérapie. Une fois qu’ils ont terminé leur programme d’éducation, les inhalothérapeutes doivent réussir un examen synthèse de programme pour obtenir leur licence.

Perspectives d’emploi

Le nombre d’inhalothérapeutes devrait augmenter plus vite que la moyenne de toutes les professions d’ici 2028. Cette croissance est due à l’augmentation du nombre de personnes âgées et de personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques.

En résumé, le quotidien d’un inhalothérapeute est varié et stimulant. Les inhalothérapeutes jouent un rôle essentiel dans les soins aux patients souffrant de maladies respiratoires et ils sont en forte demande.

Si cette carrière t’intéresse, fais ta demande d’admission pour notre programme ou contacte notre équipe des admissions si tu as des questions!