Ce site ne supporte plus Internet Explorer.
Il se peut que votre visite ne soit pas optimale.
Nous vous suggérons l'installation de Google Chrome ou Firefox afin d'obtenir un navigateur moderne et ne plus afficher ce message.

Effectuer une recherche

Portes ouvertes en présentiel à Drummondville le 1er février - Viens nous rencontrer!

BloguePour tout savoir

Retour

Faire un budget étudiant qui tient la route

Comment faire un budget étudiant réaliste pour ton année scolaire sans te décourager?

 

1.Compile et analyse tes revenus

Comme tu l’auras deviné, la première étape de ton budget étudiant est dédiée à tes revenus. Avant de savoir combien d’argent tu pourras te permettre de dépenser chaque mois, tu dois savoir exactement combien d’argent tu auras dans ton compte bancaire. En tant qu’étudiant, tes revenus peuvent venir de diverses sources comme :

  • Un prêt étudiant
  • Une bourse d’études
  • Un revenu d’emploi
  • Une allocation de tes parents
  • Des cadeaux des membres de ta famille

 

Puisque certains revenus seront annuels, comme les prêts et bourses, et que d’autres seront hebdomadaires ou mensuels, comme des revenus d’emploi, le plus simple est de faire un calcul annuel de tes revenus et de diviser le montant obtenu par la durée en nombre de mois de ton année scolaire.

 

Exemple de calcul

Pour un revenu annuel de 25 000 $ et une année scolaire de 10 mois.

25 000 $ / 10 = 2 500 $/mois

 

Pour que ton budget soit équilibré, il te faudra t’assurer que tes dépenses n’excèdent pas le montant mensuel déterminé par le calcul de tes revenus.

2. Identifie avec précision toutes tes dépenses

Jusqu’ici faire un budget n’est pas très complexe. L’étape 2 qui consiste à identifier et à compiler ses dépenses est un peu plus laborieuse, mais certainement faisable!

En premier lieu, identifie tes dépenses de subsistances, c’est-à-dire celles qui sont nécessaires pour combler tes besoins de base comme manger et dormir. Dans cette catégorie de dépenses, tu retrouveras les dépenses suivantes :

  • Loyer
  • Électricité et chauffage (si leur coût n’est pas inclus dans le prix du loyer)
  • Épicerie et produits essentiels
  • Téléphone + Internet
  • Frais de scolarité
  • Achat de livres et fournitures scolaires
  • Transport
  • Vêtements

 

Certaines dépenses, comme ton loyer, sont des frais fixes qui demeurent les mêmes d’un mois à un autre. Elles sont plus faciles à prévoir. Pour d’autres, comme ton épicerie, le montant dépensé peut facilement varier d’une semaine à une autre. Il te faudra d’ailleurs peut-être faire quelques épiceries pour trouver une moyenne de la somme à ajouter à ton budget. Pour ces dépenses variables, fixe un montant qui te semble juste. Tu pourras l’ajuster au besoin au fil du temps.

Les dépenses nécessaires identifiées, tu peux maintenant penser au montant que tu aimerais avoir pour des dépenses personnelles non essentielles comme des sorties, des activités entre amis et des petites gâteries. Pense aussi à une somme d’argent que tu pourrais épargner pour des jours futurs. Il n’est jamais trop tôt pour commencer à mettre des sous de côté!

Indique un montant mensuel qui te semble réaliste, mais garde en tête que celui-ci sera à revoir si tes dépenses sont plus grandes que tes revenus.

3. As-tu pensé aux imprévus?

Avant de passer à l’étape des calculs, il est important de t’amener à réfléchir aux imprévus. La vie ne se déroule pas toujours comme on le souhaite et personne n’est à l’abri d’un problème dont la solution implique une dépense monétaire. On a qu’à penser à la perte ou le bris d’un objet qu’il faut remplacer ou réparer et les dollars s’envolent rapidement.

Si ton budget étudiant est trop serré, le moindre pépin pourra devenir un vrai cauchemar et te demander de couper dans des dépenses essentielles. Afin de prévenir ce genre de situation, il est important de prévoir un montant que tu garderas dans un autre compte pour les imprévus. Une somme de 500 $ à 1 000 $ est idéale et te permettra de dormir sur tes deux oreilles.

 

4. Calculer son budget étudiant

Tu es maintenant rendu à l’étape la plus intéressante : le calcul de tes dépenses versus tes revenus! Si toutes tes dépenses sont des dépenses mensuelles, le calcul est simple : tu les additionnes et tu compares le montant obtenu à celui de tes revenus mensuels disponibles. Si le montant de tes dépenses est inférieur à celui de tes revenus, tu peux refaire le tour de tes dépenses afin de t’assurer de ne pas en avoir oublié et d’avoir déterminé un montant correct.

Dans le cas où tu aurais des dépenses annuelles et mensuelles, le plus facile est d’effectuer un calcul annuel de tes dépenses et de les ramener à une somme mensuelle comme tu as fait pour tes revenus. Attention! Pour que ton calcul soit bon, utilise le même nombre de mois pour tous tes calculs. Par exemple, si tu as calculé ton revenu global sur une période de 10 mois qui correspond à la période de tes études, calcule aussi tes dépenses pour une période de 10 mois.

Que faire si ton budget est négatif?

Ton budget est négatif si le montant total de tes dépenses est supérieur à celui de tes revenus. Si c’est le cas, il n’y a que deux solutions possibles : augmenter tes revenus ou diminuer tes dépenses. Cette dernière option est la plus rapide à faire. Si tu arrives à équilibrer ton budget en coupant dans tes dépenses non essentielles tout en gardant quand même une place pour tes loisirs dans ton budget, tu pourras dire que tu as réussi!

Ton budget étudiant est déjà serré et tu ne peux pas couper davantage dans tes dépenses? Regarde comment tu peux augmenter tes revenus. Est-il possible pour toi de trouver un emploi plus payant ou de faire quelques heures de plus par semaine? Est-ce qu’il y a des prêts étudiants ou des bourses dont tu pourrais bénéficier?

Des ressources en ligne pour te faciliter la tâche

Faire un budget étudiant n’implique pas un travail de design très élaboré. Une feuille de papier divisée en deux colonnes et un crayon peuvent très bien donner le résultat voulu. Cependant, pour les plus technos, plusieurs outils de calcul en ligne existent. Ils ont pour avantage de faciliter la production d’un budget en n’oubliant pas les éléments importants à y inclure. En voici quelques-uns :

 Nos conseils pour faire un budget et le suivre

  • Ne sous-estime pas le montant accordé aux dépenses variables. L’épicerie coûte souvent plus cher qu’on le pense.
  • Comptabilise régulièrement tes dépenses et ajuste-les au besoin.
  • Évite les achats impulsifs : si ce n’est pas une dépense essentielle, prends le temps d’y réfléchir.
  • Utilise tes outils de crédit, carte et marge, avec prudence. Si tu sais que tu auras de la difficulté à payer le solde de ta carte, ne l’utilise pas. Les intérêts sur une carte de crédit s’accumulent très rapidement.
  • Informe-toi sur les bonnes pratiques en matière de consommation et d’épargne.
  • N’hésite pas à demander l’avis et les conseils d’une personne plus expérimentée. Toutes les questions sont bonnes!

 

Faire un budget te semble une mission impossible? Notre département d’aide financière peut te donner un coup de pouce!